Artiste-pèlerin et guide spirituel

Ma démarche de vie s’inscrit dans une dynamique d’éveil à la conscience de l'Être créateur

La Création est en moi et autour de moi, qui participe à son inexorable expansion

  • _mandala_artiste_2
  • _mandala_artiste_19
  • _mandala_artiste_3
  • _mandala_artiste_13
  • _mandala_artiste_21
  • _mandala_artiste_29
  • _mandala_artiste_28
  • _mandala_artiste_16
  • _mandala_artiste_27
  • image carousel
  • _mandala_artiste_46
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.8
Quelques mandalas créatifs

La voie de la création

Mon approche de la Création, reflète certainement une vérité qui m’est propre. Mais de quelle vérité s’agit-il ? La vérité, est une goutte d’eau dans l’océan, dit Djalal-u-din Rûmi (maître soufi, initiateur des derviches tourneurs). Chacun y plonge et ressort, en prétendant détenir la vérité dans sa main. Or, la vérité est cet océan infini et insondable, appelé communément la Création. Vue sous cet angle d’éclairage, la vérité est Création.
Lorsque j’incarne ma vérité d’être, l’énergie de la Création se met à circuler librement en moi. Je deviens Création. Et lorsque je le deviens en conscience, l’harmonie se met en place, comme par enchantement. J'entre en état d'adéquation avec mes données personnelles de vie et celles de l'Univers.

La Création est en moi et autour de moi, qui participe à son inexorable expansion. Ainsi, en toute humilité, je laisse circuler en moi l'énergie créatrice, participant ainsi à l’œuvre de l’Humanité. Tout comme toi, je suis initié par la force de la Création que nous portons au fond de nous-mêmes, puisque nous sommes le fruit de la création. Certes, tout est création. La création rayonne et irradie l’Univers dans les moindres recoins. Elle se vit et s’apprécie par les petits et les grands, les gentils et les méchants, et n’est certainement pas l’apanage d’une élite. Ni celui des artisans de l’art, des agents de la culture et encore moins des théoriciens qui spéculent indéfiniment sur sa présence ou son absence. Elle tire la langue aux théologiens qui veulent la contrôler, parlant d’un dieu créateur fait à leur image, tyrannique et jaloux. Les matérialistes tentent de l’exploiter au mieux pour améliorer le confort de leurs semblables. Les yogis s’immobilisent de peur, face à la toute-puissance de son mystérieux pouvoir de transformation. Les méditants préfèrent l’observer et les illuminés se laissent ravir par sa magnificence.
Quant aux inspirés, artistes, poètes et mystiques, ils en jouissent en toute liberté, dans la joie ou la douleur, au péril de leur propre vie. L’énergie de la Création leur donne à goûter de puissants orgasmes spirituels qui les font vibrer au rythme de la vie et de la mort. Et ils dansent avec la vie et la mort, ils dansent dans un sacerdoce exemplaire, rendant hommage au pouvoir infini de l'imaginaire qui leur donne à goûter au mystérieux secret de la Création.
La Création ouvre à tout un chacun, un débit aléatoire de son énergie, reléguant certaines personnes au stade minérale, tout en élevant d'autres au rang des génies.
La Création est l’apanage de l’Univers et de l’Humanité. C’est l'unique voie unificatrice, ouverte à toute l’Humanité, sans nulle distinction possible. Sa dimension universelle est naturellement accueillante. Chacun y puise en toute liberté ce dont il a besoin pour se réaliser, et trouver sens à son existence, mû par l’appel du souffle chaotique de la Création...
Où en suis-je avec mon canal d'expression artistique ?
Ces trois dernières années ont été denses, avec une nécesité de revisiter mon chaos pour me ressourcer en énergie brute et nettoyer les derniers résidus d'un passé, désormais révolu, qui calaminait le receptacle de mon énergie créatrice. J'entre lentement dans une phase où ma légende commence à illuminer mon ciel intérieur, prêt à accueillir humblement la fluidité de ma créativité...
Petit aperçu de la série I
Ces oeuvres ont été réalisées durant l'hiver 2017/2018 dans une période d'introspection, d'exploration et de connexion avec mon être créateur.
  • artiste_spirituel_1
  • artiste_spirituel_2
  • artiste_spirituel_3
  • artiste_spirituel_4
  • artiste_spirituel_5
  • artiste_spirituel_6
  • artiste_spirituel_7
  • artiste_spirituel_8
  • jquery slideshow
  • artiste_spirituel_10
javascript slideshow by WOWSlider.com v8.8
Petit aperçu de la série II
Idem pour ces oeuvres, réalisées également durant l'hiver 2017/2018, période d'introspection, d'exploration et de connexion avec mon être créateur.
  • artiste_mystique1
  • artiste_mystique2
  • artiste_mystique3
  • artiste_mystique4
  • artiste_mystique5
  • artiste_mystique6
  • artiste_mystique7
  • artiste_mystique8
  • artiste_mystique9
  • artiste_mystique10
  • artiste_mystique11
  • artiste_mystique12
  • artiste_mystique13
  • artiste_mystique14
  • artiste_mystique15
  • artiste_mystique16
  • css image slider
  • artiste_mystique18
javascript slideshow by WOWSlider.com v8.8

Mustapha RAẎTH
Artiste-thérapeute spirituel et formateur
atelier mandala
Ma démarche de vie s’inscrit dans une dynamique d’éveil à la conscience de l'Être créateur, que je considère être la source primordiale de notre vie spirituelle.
Artiste-plasticien depuis près de quarante ans, maître de stage et formateur, professeur d’arts plastiques, consultant spirituel et chantre de la vie, j'ai exercé jadis la profession de journaliste culturel et conseiller artistique.
Je chemine la lumière de ce que je considère être une des plus authentiques vérités : La liberté d’être humainement créateur de ma vie.
Engagé dans ce que j’appelle la voie du maître intérieur, mon expérience humaine, doublée d’une faculté de perception héritée de mes ancêtres, font de moi, si vous me permettez ce titre, un artiste pèlerin, voire un art-thérapeute spirituel à la fois rebelle et responsable...
Mustapha RAẎTH
Artiste d'âme
Artiste professionnel, mon oeuvre est en harmonie avec mon histoire et tend à s'ouvrir à l'universalité.
Maître de stage
Je dirige des stages d'initiation au mandala créatif et une formation spécialisée en art-thérapie
Écrivain et conférencier
Auteur du livre-référence "Le mandala créatif, un outil d'art-thérapie spirituelle à la portée de tous". Un nouveau livre sur le processus créatif est en chantier. Et je fais parfois des conférences-atelier.
Éveilleur de conscience
| Thérapie spirituelle |
Je peux t'aider à éclairer ton chemin*
(*Sur inspiration. Tu fais ta demande et je te rappelle...ou pas)

Il me plaît de partager ici des repères sur ma vie de famille
Quelques repères
Je suis issu d'une famille nombreuse : 9 soeurs et trois frères dont deux décédés. "J'ai" quatre filles (de trois mères différentes) : Dorya, Elisa, Kenza et Nejma et je vis en couple avec Donatella.
Un jour, tout comme toi, je suis arrivé sur terre par le col de l’utérus de ma génitrice Moi dans un corps. Unis à vie.
Biographie
Baptisé par un prénom et un nom, Mustapha Raïth, j'ai récemment remplacé le ï pr un ẏ et mon nom d'artiste s'écrit désormais: RAẎTH
Enfance
Né dans le nord de la France en 1960, de parents algériens, j’ai neuf sœurs et trois frères dont deux ont quitté prématurément ce monde à l’âge de 48 et 38 ans. Leur cœur, siège symbolique de l’amour, a lâché. Deux seins pour treize enfants affamés d’amour ont inévitablement généré des manques et des besoins éperdus, voire désespérés, de les combler.
Petite et sombre, la maison de mes parents avait un jardin. Une balançoire, le ciel et la terre. De quoi nous étourdir un peu et permettre à nos rêves d’enfant de se graver dans la terre avec des bouts de bois ou des cailloux. Ce coin de lumière était ainsi notre lieu d’expression et de création. Nous ressentions naturellement la création comme un conduit de libération dans lequel se trouvait notre salut. L’expression de la révolte se transcendait par des activités créatrices. Catharsis oblige, nous mimions nos parents en improvisant des sketches.
Nous aimions écrire, dessiner, lire, chanter, parler et danser. Surpris parfois dans notre élan créatif, nous ne voyions pas venir la baffe qui nous tombait sur la gueule comme un couperet de guillotine. Notre père avait des humeurs versatiles. Il portait une grande colère qu’il déchargeait sur nous.
Mes parents, un couple illettré vivant son histoire d’amour dans une pauvreté de conscience désolante, avaient beaucoup de peurs qu’ils exprimaient sans retenue. Violence physique et morale entre eux et avec nous. L’image de l’amour est violente. Mais de cela, nous savions nous moquer lors de nos improvisations théâtrales jouées en leur absence. Mes parents faisaient parfois la fête. Et ça, c'était chouette. Mon père chantait et jouait de la ghasba, une flute sans bec fabriquée par lui-même. Tout comme lui, ma mère chantait et jouait de la derbouka. Et nous, nous dansions et faisions des grimaces. Ces rares moments "culturels" étaient une grâce. Nous le savions. Le reste du temps, les journées étaient longues et je les passais souvent à errer dans les pâturages alentours, rêvant d’amour et de liberté.
J’ai fugué, zoné, me suis drogué, j'ai rencontré la violence et la mort,vécu toutes sortes d’expériences qui m’ont amené au fin fond de ma nuit, dans le désespoir et le chaos. J’étais un mort-vivant, enterré au fond de son bourbier, à l’orée d’une mort qui se voulait délivrance. Les larmes de mon chagrin se sont mises à couler sans retenue, irriguant ma gadoue, devenue engrais par les forces naturelles de la terre. Des racines ont germé au printemps, et le cœur de mon cadavre s’est remis lentement à battre. Ma tête a émergé en premier, froissée et visqueuse comme celle d'un nouveau né. J’ai respiré à pleins poumons et ouvert les yeux. Ma part de nourriture terrestre m'attendait là, dans la merde, merveilleuse substance de vivification…
J’ai trouvé progressivement la force de me relever. De m'ébrouer. D'ôter de mon esprit et de mon corps le restant de détritus collé dans les recoins plissés de mon être. Je me suis dégourdi les membres et mis à marcher seul dans la nuit sombre, éclairé par la seule lumière de la foi en ma résurrection imminente. Mon salut était là, dans cette foi sans nom, cette croyance sans dogme en ma résurrection.
J’ai cheminé sans répit, retenant mes cris de souffrance suscités par mes plaies béantes qui saignaient de culpabilité, de honte, de peur et de révolte. Une lutte sans merci. Acharnée. J’ai persévéré, le dos courbé mais la tête relevée et le regard guidé par l’étoile de l’espérance humaine.
J’ai appris à accueillir mes doutes, ma folie, ma sagesse, et tout ce que je suis devenu, attelé à la puissante énergie créatrice qui m’anime et la croyance profonde en ma transmutation. J’ai crée jour et nuits. Avec acharnement. Avec la foi inébranlable en mon pouvoir créatif. Mon salut était là, dans la création. Et la création agissait à mon insu. J’ai exprimé mon chaos, mes peurs, mes joies, mes peines et mes rêves. J’ai réparé, nettoyé, transcendé mes données de vie et j’ai commencé enfin à respirer.
Mes origines ont agi, en moi et autour de moi, et m'ont fait échouer en Algérie où je me suis marié, ma fille aînée se trouve toujours là-bas. C’était la décennie noire. Une puissante pour ne pas dire terrible expérience où j'ai côtoyé la folie et la mort pendant plusieurs années, sans perdre espoir pour autant en la vie. Divorce au bout de quelques années avant de m’installer en Tunisie où j’ai rencontré une artiste. Nous vécûmes dix belles années. Une histoire passionnelle. J’ai pris des baffes, j’en ai donnés, j’en ai repris et redonnés… Les scénarios des parents se rejouaient.
Les blessures d’amour étaient béantes et douloureuses, faisant apparaître les syndromes d’abandon, de rejet, de dépendance… La totale ! Mais l'amour nous liait. J’ai suivi une thérapie, vécu d’autres belles histoires d’amour, refait une thérapie. Et j’ai progressivement appris à soigner mes blessures, à me laisser dompter. A accepter d’être aimé, de m’aimer et d’aimer pleinement.
Aujourd’hui je vis plus ou moins en adéquation avec moi, avec l’artiste pèlerin que je suis devenu, cheminant en conscience dans la voie de l’amour et de la créativité, avec l'intime conviction d’être éprouvé et désigné par l’amour: Un ouvrier au service de l’éveil à la conscience du moi créateur. Sans nulle prétention ni autre attente que celle de grandir avec toi dans l’amour, la joie et la créativité.
Stages spécifiques d'éveil à une conscience élargie de la réalité

Parcours d'artiste
Le passage à l'école académique des Beaux-arts s’est toujours posé maladroitement pour tenter de prouver je ne sais quoi et de rassurer je ne sais qui. Il est plus juste de dire que depuis mon adolescence, le dessin, la peinture, la lecture et l’écriture ont toujours trouvé en moi une place de marque, perçus comme de précieux alliés dans mon cheminement intérieur. Ils m’ont permis de m’auto-former à l’école de la vie et d’apprendre à transcender mes épreuves en expérience. J’ai appris à observer minutieusement le mouvement spirituel de ma vie créative à la lumière de la plus haute des vérités : La liberté de créer.
Parcours intérieur
J'ai traversé des épreuves comme tout un chacun, devenues expériences par la conscience déposée, et qui m'ont amené à être ce que je suis aujourd'hui. Merci la vie ! J'ai suivi plusieurs thérapies (Gestalt, humaniste, psychocorporelle, chamanique...)
J’ai fait la rencontre de personnes importantes qui ont concouru à mon éveil.
J’ai bien accueilli l’enseignement spirituel de mes ancêtres qui se traduit aujourd’hui par une conscience élargie de ma puissance intérieure.
Parcours extérieur
Passé
Expositions régulières de mes œuvres depuis 1982.
Animation d'ateliers d’arts plastiques près d’une quinzaine d’années.
Interventions par le mandala dans des établissements scolaires, centres de loisirs et festivals.
J'ai exercé les métiers de conseiller artistique, enseignant en collège et journaliste culturel.
J’ai dirigé une association culturelle (cercle21) pendant près de quatre ans.
J'ai rédigé un livre paru aux éditions ABC chez Grancher "Le mandala créatif, manuel d'art-thérapie spirituelle"

Présent
Ma créativité picturale se centre autour d’une démarche spirituelle
Je dirige des stages de créativité par le mandala
J’expose régulièrement mes œuvres.
Je rédige un livre sur le processus créatif
Futur
Des projets d’écriture de contes initiatiques
Un jeu de cartes de mandalas
Des expositions en vue et des envies de conférences…
Expositions
Expositions individuelles
FRANCE
Maison de la Jeunesse et de la Culture - LILLE- 1982
Galerie communale - COUDEKERQUE-BRANCHE - 1982
Centre Culturel - BEZON - 1985
Galerie communale - LYON (VIIIème arr.) - 1986
Galerie de la bibliothèque - MANTES-LA-JOLIE- 1986
Galerie L'Art'Home - PARIS ( XIIIème ) - 2000
Galerie Scribe-L’Harmattan - PARIS ( Vème ) - mars 2003
Salle Saint Bruno - PARIS ( XVIIIème ) - avril 2003
Exposition à Perpignan de l'artiste peintre Mustapha RAÏTH
Perpignan - Juin 2011
Ligue des Droits de l’Homme - PARIS - juin 2003
Galerie du Cercle 21 - Montélimar - février 2009
Galerie du Cercle21 - Montélimar - Février 2009
Galerie du 6 ème continent - Lyon - mars 2010
Galerie Chamanart - Perpignan - Juin 2011
Galerie de la Fabrique - Allan - Juillet 2011
Galerie Flux26 - Montélimar - Mars 2012
Galerie El Amel - Grenoble - Avril 2012
Crédit mutuel de Saint Pourçain sur Sioule Avril 2013
Galerie municipale de la ville de Charroux Août 2013
Galerie les amis des arts - Aix en Provence - Juin- juillet 2013
Aire de l'Allier - Montmalraut - Septembre - Octobre 2013
Galerie du village - Bellenaves - Août 2014
Exposition à la galerie municipale de Charroux (03) - Août 2013
Festipiano à Genac - Juillet 2017
ITALIE
Milan - Février 2004
ALGERIE
Galerie de l'Hôtel Sofitel - ALGER- 1999
TUNISIE
Galerie El Teatro - TUNIS - 1998
Galerie Carlton - TUNIS - 1996
Espace Art Sadika - Gammarth - TUNIS nord - 2001- Performance
Galerie El Teatro -TUNIS - 2002
L'Atelier - SIDI BOU SAÏD - 2002
Salle de conférence de la G.T.Z. (coopération allemande -
Sélection d’un de mes tableaux pour leur calendrier 2002)
Lac Palace - TUNIS - 2002
L'Atelier - Sidi Bou Saïd - mai 2002
L'Atelier - Sidi Bou Saïd - sept 2003
L'Atelier - Sidi Bou Saïd - mai 2004
Avril 2013
Expositions collectives
FRANCE
Salle d'exposition de l'ANGIE - AUBERVILLIERS -1983
Salle d'exposition - FORT-CALQUIER - 1984
Festipiano à Genac - 2017
ALGERIE
Galerie de l'Hôtel Sheraton - ALGER - 1999
Stand foire de l'artisanat - ALGER - 1999
TUNISIE
Galerie El Teatro -TUNIS - 1997
Galerie Essaadi - CARTHAGE - 1998
Musée - SIDI BOU SAÏD (avec mes élèves) performance - 2000
Espace Art Sadika - Gammarth - TUNIS nord - 2001 - Performance
Galerie Yahia des Arts, Le Palmarium - TUNIS - 2002
ITALIE
Milan - Juillet 2004
Conférences
Conférence sur l'engagement en art
Salles des Libertés - Perpignan - Juin 2011
Conférence "Voyage au coeur du mandala créatif". Vichy
Université indépendante - Novembre 2013 - Novembre 2014 - Novembre 2015
Conférence le mandala et la matrice cosmique - mai 2015
A l'espace La galerie Vichy organisé par Yoga et partage
Conférence" Au coeur du soi par le mandala créatif"
Festival des nouveaux mondes à l'Espace des possibles - Août 2015
Conférence-atelier et expo au festival "Terre d'âme" à Saint-Hilaire-de-Villefranche (17) en 2017
Conférence-atelier au festipiano à Genac -16 - Chez Marc Vella et Cathy -Juillet 2017



À propos de ma création
Parler de "ma" création m'a toujours embarassé, parce que, fondamentlement, je ne me considère pas être un créateur au sens cosmique du terme, mais comme un ouvrier au service de la création.
Je considère que je suis comme tous les êtres humains, un simple canal de l'énergie créatrice. La création s'exprime à travers moi, à travers mon vital, mon émotionnel et mon mental qui vibrent selon l'intensité des données du moment. Et l'oeuvre vient, comme un nouveau né. La mère peut-elle prétendre être créatrice ? Elle accueille simplement la vie qui naît en elle suite à un acte d'union entre un spermatozoïde et un ovule. Il en est de même pour l'artiste. Le reste n'est que spéculation.
Ne me demandez pas ce que j'ai voulu exprimer dans mes œuvres, cela voudrait dire que j'ai pensé l'acte créatif, et ce n'est plus alors de la création, mais de la composition, avec des données passées.
Ne me demandez pas combien de temps j'ai mis pour réaliser telle oeuvre, je vous donnerai mon âge en guise de réponse.
Toute "création" humaine, comme un nouveau né, est belle par définition et aucun mot ne peux l'expliquer. Elle vient s'ajouter aux milliards d'oeuvres existantes, et semble être là pour élever le taux vibratoire de la conscience créatrice de l'Hmanité.
Je crois que toute oeuvre d'art, considérée belle ou laide, porte l'énergie créatrice d'une juste méditation, pour au moins une personne...

Dans mon atelier...

Réalisation d'un mandala en direct


Quelques mots sur la beauté qui guérit...
Depuis l’histoire de l’Humanité, la beauté n’a cessé d’exercer chez l’être humain un pouvoir indéniable d’attraction et de fascination. De toutes les espèces vivantes, nous serions les seules à détenir la faculté d’appréciation et de contemplation de ce mystérieux attribut de la Création.
Cette capacité à percevoir la beauté par le biais de notre sensibilité émotionnelle, avec l’assentiment tacite du mental et du vital, est une force extraordinaire qui participe simultanément à notre évolution spirituelle et à la communion de notre espèce, au-delà de tout sectarisme, qu’il soit religieux, politique, culturel ou autre. Dans sa vérité naturelle, la beauté n’est pas un sujet de polémique. Elle est universelle et reste le patrimoine, tacitement reconnu, de l’Humanité. Chacun peut y puiser de quoi apaiser momentanément son arthrose existentielle.
La beauté ne répond pas expressément à un besoin vital, et l’inutilité apparente de sa fonction ne saurait faire l’objet de discussion, tant l’être humain reconnaît, de toute évidence, son dépassement face à la suprématie de la beauté, accordée en grâce par le mystère de la Création.
La présence princière de la beauté s’avère essentielle, car elle nourrit royalement la sensibilité émotionnelle et artistique de toute l’Humanité. Son absence rendrait nos vies si fades, que même les intégristes radicaux la réclameraient, ne serait-ce que pour donner sens à leur laideur.
La beauté se manifeste généreusement à travers tous nos sens et le mouvement émotionnel qu’elle suscite tend à anesthésier nos douleurs existentielles. Voilà pourquoi elle ne saurait être un simple vernis d’apparat, destiné à agrémenter notre perception de la réalité, comme nos préjugés pourraient l’insuffler dans nos moments de solitude abyssale.
La beauté porte une énergie d’appréciation de la vie qui s’avère essentielle, et la privation de celle-ci amènerait une nuit redoutable dans le cœur de l’Humanité. Une nuit égale à l’état dépressif que nous connaissons et qui se caractérise précisément par une altération sensorielle de la capacité d’appréciation de la beauté et de son rayonnement lumineux.
Miroir du raffinement de la Création qui semble être là spécifiquement pour nous, les êtres humains, la beauté est tout ce qui est ressenti et reconnu en tant que manifestation transcendante de la Création. Que cette manifestation soit matérielle ou spirituelle, l’émotion d’appréciation, voire de désir, que suscite la puissance magnétique de la beauté, stimule les sens et génère un état d’adéquation entre soi et le Moi créateur, mettant l’âme en lumière, face au miroir de sa vérité créatrice. Une sorte d’appel à l’union naît de la vision de Beauté. La beauté se perçoit par tous les sens et invite aussi bien à une contemplation participative qu’à une identification-fusion où, à travers la vision de la lumière du Créateur, l’âme devient visible dans toute la splendeur de sa mystérieuse beauté.
La beauté est un miroir où se mire l’œil qui ne peut se voir lui-même. Elle se reflète en moi et irradie toutes les parties sombres de mon être, vues à travers le miroir de la beauté. Cette énergie d’appréciation suscite une émotion d’amour qui apaise la peur existentielle du chaos originelle, dont la méconnaissance de sa vérité provoque un sentiment de laideur.
Si la notion de beauté dans l’art est conditionnée par un regard culturel, nécessairement filtré par une conceptualisation élitiste, la beauté naturelle, quant à elle, s’offre librement à nos sens, et s’inscrit, de ce fait, dans une vision universelle qui n’a de limite que celle de notre propre sensibilité. Mais comment se libérer de notre vision conditionnée de la beauté pour la voir à la lumière de la liberté qu’elle porte naturellement ? Comment échapper au jugement que nous portons sur ce que la beauté donne à percevoir ?
Voilà pourquoi je parle souvent de voyage au cœur du mandala créatif. Il s’adresse à toi si et seulement si tu souhaites aller sincèrement à la rencontre de ton moi créateur et voir ta réalité intérieure telle qu’elle est. Je me mets à ta place et me pose la question : En ai-je le courage ? Que vais-je découvrir ? Suis-je prêt à me voir en face ? Alors il me conduira certainement sur la voie de ce à quoi je suis destiné à être vraiment et m’aidera à m’accomplir en tant qu’être créatif.
Le mandala créatif renvoie tout aussi bien à la réalité de mon être lumineux que de mon être misérable. Parce que nous sommes assurément des êtres spirituels insatisfaits, pour ne pas dire frustrés dans notre élan créateur. Ceci en raison de l’aliénation culturelle cultivée et entretenue pernicieusement par l’esprit totalitaire de nos sociétés de consommation, toujours plus énergétivores et libertivores.
Quel est le sens spirituel des stages de mandala ?
Le sens spirituel d'un stage de créativité par le mandala, en l'occurence par le mandala créatif, réside dans le fait d’accorder à mon enfant intérieur un temps de récréation et me permettre ainsi de prendre une bouffée d'air en m'autorisant à me détacher des contraintes astreignantes du quotidien et de la vie sociale qui a tendance à pomper mon énergie créatrice. La créativité étant l'énergie humaine de la Création et de son mystère.
Un stage de créativité par le mandala, permet de me réconcilier avec moi-même, de me reconnecter à mon être essentiel, l'être créatif qui anime mes profondeurs.
Coup de coeur

Ton atelier me parle !
Tiens-moi au courant des activités et du calendrier
(Anti-spam)
ARTISTE-PÈLERIN
Mustapha RAẎTH
Coup de coeur
(Infos de l'atelier)
(Anti-spam)
LES PROCHAINS STAGES...
Le mandala créatif
Stage intensif de 8 jours
Tarif : 460 € ttc : matériel compris !
Du 22/04/2018 au 29/04/2018
Du 15/07/2018 au 22/07/2018
Du 05/08/2018 au 12/08/2018
Du 21/10/2018 au 28/10/2018
Le mandala initiatique
Stage intensif de 4 jours
Tarif : 265 € ttc : matériel compris !
Du 18/05/ 2018 au 21/05/ 2018
Tarif : 265 € ttc : matériel compris !
Stages weekend
Initiation au pouvoir créateur
Tarif : 125 € ttc : matériel compris !
Du 15/06/ 2018 au 17/06/ 2018
Tarif : 125€ ttc : matériel compris !
Art-thérapie spirituelle
Formation sur 6 mois
Tarif : 150€ ttc /module
Session I
Du 30/11/ 2018 au 12/06/ 2019
Session II
14/12/2018 au 26/06/2018
Atelier RAẎTH
160 rue des Lilas - Les Loges
16700 LA FAYE
Tél : 06 25 79 40 69 - 09 84 48 49 17
E-mail :
Copyright © Atelier RAẎTH. Site conçu et réalisé par Mustapha RAẎTH
!-- jQuery (necessary for Bootstrap's JavaScript plugins) -->