Le règne divin

Mandala divin / La vie réalisée
Accueil des forces créatrices transcendantales

Cinq niveaux de conscience à inspirer
1) Adéquation, communion, vérité, authenticité, pleine présence, lucidité.
2) Détachement, confiance en la vie, perspicacité, subtilité, attention, discernement, accueil, amour universel.
3) Clarté, révélation, secret, connexion, synchronicité, visualisation créatrice, sixième sens.
4) Gratitude, reconnaissance, célébration, contentement, félicité, harmonie, innocence,
5) Eveil, grâce, miracle, transcendance, rayonnement, lumière, joie.

Cinq niveaux de conscience à expirer
1) Décalage, division, tiraillement, conflit, mensonge, imposture, égarement.
2) Addiction, incertitude, aversion, distraction, perfidie, misanthropie.
3) Confusion, illusion, duperie, obscurantisme, aveuglement.
4) Vanité, égocentrisme, ingratitude, tristesse, déception, calamité, disgrâce.
5) Egarement, malchance, décadence, ténèbres.

mandala-nature
Mandala divin réalisé durant un stage

Message de conscience

Rares sont les élus qui parviennent à franchir l’étape ultime de la réalisation humaine et accéder ainsi à celle du divin. C’est la vallée du mystère de la création qu’aucun mot ne saurait restituer la splendeur. Cette étape se caractérise par un état émotionnel proche de l’extase amoureuse où il n’y a plus de dualité.

En vérité, tout un chacun porte en soi l’appel de l’union et le ressent au plus profond de lui-même comme l’état originel. Tout un chacun en a déjà fait l’expérience. Bébé, certes, et dans toute relation amoureuse avec une autre personne. C’est l’appel de l’union dans un moi commun. Toi et moi ne faisons plus qu’un. Le grand Moi. Dieu où le mystère de la création si tu préfères. C’est avec lui que se fait l’union dans cette étape. L’étape du divin est celle de l’amoureux. Non pas celui qui est à la croisée des chemins comme dans le Tarot. C’est l’amoureux libéré de la dualité. Libéré de toute attente. Amoureux dans l’unicité de l’amour. Amoureux de l’amour.

Cet état se manifeste lorsque je suis détaché de l’emprise temporelle et qu’il y a une totale adéquation avec mon moi spirituel. Je ne fais plus qu’un avec moi-même. Il n’y a ni décalage, ni angoisse de séparation, ni attachement, ni chemin, ni repère, ni début ni fin. Je suis arrivé en quelque sorte au terme de mon parcours initiatique et je trône. En union avec Moi. Evidemment, cet état de félicité est difficile à maintenir en permanence en raison des contingences de la vie quotidienne. 

L’artiste pèlerin qui entre dans cette vallée n’a rien à envier au saint ou au berger. Ici, il n’y a pas d’envie et en même temps il n’y a que ça : l’envie se libère de la peur et de tout sentiment de frustration qui en découle : avidité, souci, etc… L’envie est un élan créatif au service de mon moi, désormais libéré du temps. L’envie est ici synonyme de jouissance. D’un orgasme permanent. Je jouis d’être moi. Dans un bonheur puéril. Bonheur d’incarner le « Je » dans une présence sans nom, sans définition, sans rien qui puisse altérer sa réalité.

« Je » suis dans un état de glorification innommable, voilé à mes semblables qui désormais ne voient de moi qu’une apparence quelconque, appelée personnalité. Une personnalité façonnée par mon histoire temporelle qui me rend bien humain. Sans distinction particulière. Et c’est tant mieux. La paix est dans les parages. Je vis comme tout un chacun et chacun est moi. Je vis pleinement mon incarnation d’humain. Dans l’accueil de la réalité de mon parcours à travers les règnes précédents. Sans me soucier de vie ou de la mort. Je vois clairement la vie et la mort. La mort ne saurait être une fin puisqu’en vérité il n’y a ni début ni fin. La mort est une porte qui ouvre sur l’univers infini du mystère de la création dont la manifestation temporelle procède d’une volonté qui lui est propre.

Cette ultime étape où j’expérimente le divin, c'est-à-dire l’adéquation avec mon moi profond, se déroule dans un présent lumineux. L’apprentissage passe par les cinq étapes initiatiques liées aux règnes qui jalonnent mon existence terrestre. Ma réalité s’accomplit d’elle-même dans une volonté créatrice dont je suis désormais le maître. Ici, le ciel et la terre se confondent sans se confondre. L’ombre et la lumière ne font qu’un. D’ailleurs tout est un. Fondu. Sans frontière. Ici, il n’y a pas de miroir où je puisse me voir ou voir les autres. Les yeux sont là pour voir uniquement la beauté du cœur de tout un chacun, sans l’once d’un quelconque jugement. Ici, je n’ai que faire de la raison. Ici, il n’y a pas de réflexion aliénante, pas de décision risquée, pas d’anticipation inutile. Ici, toute action juste se réalise d’elle-même. Et quand elle ne se réalise pas, une grande joie s’installe et le mot magique se prononce sans se prononcer : El hamdoullah ! (gratitude).

mandala-nature
Mandala divin réalisé durant un stage

Ici, il n’y a aucune interférence, aucun espace entre ceci et cela où les peurs puissent s’immiscer. Ici, les peurs ne sauraient trouver de place, pas même dans les toilettes ! Ici, la connexion est instantanée. Je cueille et savoure mes désirs à volonté, en toute liberté, sans crainte ou culpabilité.

Ainsi, le cinquième pouvoir du mandala créatif puise sa puissance dans la matrice cosmique du mystère de la création. Le pèlerin se laisse aspirer, abandonnant son bâton et sa besace. Le secret de la vie se dévoile dans l’intimité de l’acte d’amour entre l’esprit et la matière. La conscience atteint l’orgasme et s’anéantit dans sa propre jouissance, laissant apparaître une brèche dans la matrice cosmique : Bienvenue, ô, moi l’artiste-pèlerin, bienvenue, me dis-je, dans le royaume de l’adéquation. Je suis l'artiste qui éclaire le monde, je suis le présent accompli qui se libère du temps, je suis l'humain qui crée sa vie, je suis la vie.

Me voilà donc arrivé au terme de mon parcours initiatique. Ma nature spirituelle se déploie dans toute sa splendeur et me révèle le cinquième pouvoir du mandala créatif dans le silence de ma réalité profonde. Ma vie s’assume dans une conscience libérée de son propre poids. Je crée ma vie dans l’amour inconditionnel de moi, toi et l’univers. Sans conflit. Sans dualité. Je suis moi, uni à vie. Mon histoire est désormais une légende fabuleuse.

Les synchronicités se mettent en place. Je vois et crée en toute liberté. La vie est ce que mes pensées en font. J’œuvre avec les données de ma réalité et compose mon unique tableau de vie dans l’amour et la joie d’être un artiste accompli : Il n’y a pas d’autre réalité que ma réalité créatrice, je suis son héritier privilégié, jouissant de son énergie à volonté.


les 5 pouvoirs du mandala créatif
Coup de coeur

Ton atelier me parle !
Tiens-moi au courant des activités et du calendrier
(Anti-spam)
ART-THÉRAPIE SPIRITUELLE
et MANDALA CRÉATIF
Coup de coeur
(Infos de l'atelier)
(Anti-spam)
Témoignage des stagiaires
+ d'une centaine...
Accéder au livre d'or
PROCHAINS STAGES et FORMATION
Le mandala créatif
Stage intensif de 8 jours
Art-thérapie d'éveil
2 Formations
|6 mois| et |1 mois|

Galerie de l'atelier
Atelier RAẎTH
160 rue des Lilas - Les Loges
16700 LA FAYE
Tél : 06 25 79 40 69 - 09 84 48 49 17
E-mail :
Copyright © Atelier RAẎTH. Site conçu et réalisé par Mustapha RAẎTH