Technique d'interprétation du mandala

Dans mes ateliers, la personne entame son mandala en traçant la structure de base (deux cercles périphériques et un carré, le centre pouvant être occupé par un symbole et non forcément un cercle.) Lors de l'analyse je vais commencer par tenir compte de son attitide face à une consigne. Sans jugement...Heureusement ! Puis d'autres questions vont se poser...

Exemple du questionnement :
Consignes
A-t-elle respecté la consigne de départ ?
Comment se présentent les cercles périphériques ?
Sont-ils renforcés ? Flous, bien cernés, à peine visible ?
Ont-ils carrément disparus ?
Quels sont les symboles qui se trouvent à l’intérieur de ces cercles? Idem pour le carré…

Organisation de l’espace
Comment les éléments graphiques et chromatiques sont répartis dans le mandala ?
Sont-ils plus importants à l’extérieur ou à l’intérieur du mandala ?
Sont-ils épars, amassés dans un coin ?
Ont-ils des liens entre eux ?
Le mandala est-il symétrique ? Asymétrique ? Equilibré ?
Est-il chargé, brouillon ou clair ?
Donne t’il une impression d’ouverture, de partage ou semble t’il avare en informations ?

Cohérence technique
La peinture est-elle contrastée ?
Dans des tons pastel ?
Des tons purs ?
Des tons sombres ?
Des tons camaïeu ?
Des tons dilués (aquarelle) ?
Y a t’il une couleur dominante ?
Quelle est la palette de couleur ?
Y a-t-il des couleurs primaires et secondaires non utilisées ?
Quelles sont ces couleurs manquantes ?
La peinture est-elle empâtée (matière) ?
A-t-elle peu ou beaucoup de couches ?
Est-elle réalisée en technique mixte ?
Si oui, ces techniques sont-elles en cohérence ?
La peinture donne-t-elle l’impression d’être abouti ou bâclé ?
Graphique ? Réaliste ? Abstraite ? Informelle ?…

Organisation des symboles
Les symboles sont-ils clairement visibles ? Fondus ? Empâtés ?
Y a-t-il un symbole dominant ?
Quelle place occupe t’il dans le mandala ?
Est-il centré ou non ?
Dans quel sens est-il orienté ?
Y a-t-il d’autres symboles ?
Comment sont-ils disposés ? Sont-ils en lien ?

Le graphisme
Le graphisme en peinture et dans le mandala en particulier, tend à donner diverses informations sur mon histoire personnelle et les émotions attenantes. Le graphisme libre ou non est un langage symbolique de l’inconscient (archétypes) : trait courbe, rectiligne, angulaire… Voilà pourquoi l’interprétation d’un symbole tient compte simultanément du sens personnel que je lui attribue, de son sens culturel, universel mais également graphique. Le mouvement même du graphisme révèle de précieuses informations sur celui de mon "squelette" émotionnel. Un peu comme en graphologie. Par exemple, des traits tranchants isolés peuvent faire penser à une aiguille, une cicatrice ou une blessure selon les effets qui lui sont attribués et indiquer une agressivité ou une douleur encore vive. Tout dépendra de leur orientation et de l’environnement des éléments graphiques attenants. Si ces traits sont à l’extérieur du cercle, ils peuvent signaler un besoin de me défendre ou de me protéger du monde extérieur. En revanche, à l’intérieur du centre, ils peuvent indiquer une violence retournée contre moi-même, une blessure, une susceptibilité, une rancune ou une vengeance non assouvie. Un trait pointu est une arme au même titre que le triangle dont j’ai déjà parlé de sa symbolique dans un chapitre précédent. Des traits qui circulent un peu partout dans mon mandala peuvent s’apparenter à des veines chargées de faire circuler l’énergie vitale ou à des chemins…
Le mouvement graphique dans un mandala est d’une importance cruciale. Note sur la couleur : Les couleurs vont également apporter des informations précieuses sur mon état émotionnel. Si je mets du rouge au centre de mon mandala, cela peut indiquer une activité intense en mon for intérieur, une passion, une relation amoureuse, une colère, une révolte, une violence, mes menstrues si je suis une femme, une vie sexuelle active ou une affirmation de moi… Et si le rouge est associé au vert, cela peut me renseigner sur une possible guérison qui se met en place, un besoin d’équilibre ou de ressourcement… cela va dépendre de la composition du vert. Bref, les couleurs ont un langage puissant et jouent un rôle prépondérant dans l’analyse du mandala.

Analyse approfondie
Une analyse approfondie se fait sur plusieurs mandalas réalisés durant une période relativement étirée.
Par exemple : un mandala par mois durant six mois donne bien évidemment six mandalas. Une analyse sur six mois permet de tenir compte de la récurrence des informations qui lient la série de mandalas. L’analyse devient plus pertinente. Ce qui n’est pas le cas pour un mandala réalisé de façon isolée. Il reflètera davantage les émotions du moment.


Séance d'analyse des mandalas.
ici, trois mandalas d'une même personne


Coup de coeur

Ton atelier me parle !
Tiens-moi au courant des activités et du calendrier
(Anti-spam)
ART-THÉRAPIE SPIRITUELLE
et MANDALA CRÉATIF
Coup de coeur
(Infos de l'atelier)
(Anti-spam)
Témoignage des stagiaires
+ d'une centaine...
Accéder au livre d'or
PROCHAINS STAGES et FORMATION
Le mandala créatif
Stage intensif de 8 jours
Art-thérapie d'éveil
2 Formations
|6 mois| et |1 mois|

Galerie de l'atelier
Atelier RAẎTH
160 rue des Lilas - Les Loges
16700 LA FAYE
Tél : 06 25 79 40 69 - 09 84 48 49 17
E-mail :
Copyright © Atelier RAẎTH. Site conçu et réalisé par Mustapha RAẎTH